L'histoire de mes boites à musique

Mes boites à musique marquetées sont le fruit de nombreuses années d'expérience: j'ai réalisé mes premiers tableaux il y a plus de vingt ans. Avec quelle joie mais aussi quelle émotion ai-je appris à maîtriser cet art !
Élevé au rang d'art majeur par des ébénistes comme Charles André Boulle au 18ème siècle, la marqueterie est présente  en Alsace depuis près de 150 ans. Des ateliers célèbres comme la maison  Spindler l'ont fait connaître dans le monde entier. Sa pratique demande patience et précision. On utilise des feuilles de placage de 6/10 de millimètre d'épaisseur, les mêmes que travaillent les ébénistes. Chaque forme du motif est réalisée dans un bois différent en fonction de sa couleur. On reconstitue ainsi un puzzle qui peut atteindre des centaines de pièces, chacune découpée, positionnée, ombrée au sable chaud si nécessaire puis poncée et vernie délicatement à la main.
À côté de la réalisation principale que sont les tableaux, de nombreux marqueteurs ont conçu  de petits objets tels que des tabatières ou des boites  à bijoux sur lesquelles étaient incrustées des marqueteries miniatures. C'est dans cette tradition que s'inscrit mon travail. J'ai cependant voulu y apporter une "complication" (comme disent les horlogers) supplémentaire en y ajoutant un mécanisme musical à 18 lames. La traditionnelle boite à bijoux devient alors une "Spieluhr" : une boite à musique.
Le défi était cependant de taille. La Chine a monopolisé pratiquement tout le travail de précision en la matière: la quasi totalité des jouets y est fabriquée. Il en va de même hélas pour les boites à musique. C'est en Suisse que j'ai réussi à trouver l'un des derniers fabricants de mécanismes musicaux européen : JOBIN de Brienz. Pour les placages de bois, la matière première du marqueteur, il existe heureusement encore quelques bons fournisseurs en Alsace. Quant aux finitions, faites à la main également, j'utilise un vernis à la mèche ainsi qu'une cire SURGAND fabricant mulhousien de vernis depuis un siècle. Toutes les boites  à musique importées que vous pouvez trouver dans le commerce sont recouvertes d'un vernis industriel appliqué au pistolet à effet "tape à l'œil" ne permettant plus de sentir le grain du bois sous ses doigts... quel dommage ! Un bois précieux est fait pour être touché pas seulement regardé.

Situation de mon atelier de boites a musiques en Alsace

Mon atelier se situe à Dannemarie, dans le Sud de l'Alsace  au cœur du Sundgau. Les cigognes que j'incruste dans mes  boites, je les vois voler lorsque je regarde par la fenêtre. Et les petites alsaciennes en costumes traditionnels je les vois courir dans rues du bourg à l'occasion des fêtes folkloriques !